Mon
Apr
03
08:00 AM
Canada (Femmes)
États-Unis d'Amérique (Femmes)
4
20
Mon
Apr
03
01:00 PM
Canada (Femmes)
Argentine (Femmes)
19
6
Mon
Apr
03
04:15 PM
Argentine (Hommes)
Canada (Hommes)
10
13
Mon
Apr
03
08:00 PM
Brésil (Hommes)
Canada (Hommes)
12
13
Tue
Apr
04
10:30 AM
Brésil (Femmes)
Canada (Femmes)
13
10
Tue
Apr
04
11:45 AM
Brésil (Femmes)
Canada (Femmes)
12
16
Tue
Apr
04
04:15 PM
Mexique (Hommes)
Canada (Hommes)
2
22
Tue
Apr
04
08:00 PM
Argentine (Hommes)
Canada (Hommes)
13
12
Wed
Apr
05
08:00 AM
Argentine (Femmes)
Canada (Femmes)
7
16
Wed
Apr
05
01:00 PM
Canada (Femmes)
Peru (Femmes)
26
2

L'équipe nationale féminine de Water-Polo Canada termine au 7e rang aux Championnats de World Aquatics 2023


Jul. 28, 2023


Ottawa, le 28 juin 2023 - Le Canada a terminé au 7e rang du tournoi féminin des Championnats de World Aquatics 2023 présentés à Fukuoka, au Japon, concluant la compétition avec une victoire de 14-12, à la suite de tirs de barrage (10-10 après le temps réglementaire) contre la Grèce, finalistes au Championnat européen de 2022.

Grimpant de deux places comparativement à l’édition de 2022 des Championnats de World Aquatics présentés à Budapest, en Hongrie, où l’équipe avait pris le 9e rang, cette septième position représente la deuxième fois au cours des sept dernières éditions des Championnats de World Aquatics que le Canada termine dans le top sept au tournoi féminin de water-polo. Il s’agit également de la meilleure performance du côté féminin aux Championnats de World Aquatics depuis la quatrième place obtenue en 2017 à Budapest.

À Fukuoka, l’équipe féminine canadienne a débuté son tournoi avec une défaite de 11-10 contre la Hongrie (médaillés d’argent aux Championnats de World Aquatics 2022 et médaillés de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo 2020). Par la suite, le Canada a battu la Nouvelle-Zélande (10e en 2022), le Japon, et l’Afrique du Sud, avant de s’incliner 17-10 contre les Pays-Bas (médaillés de bronze en 2022, d’argent aux récentes Finales de la Coupe du monde, et d’argent à Fukuoka) en quarts de finale. Le Canada a conclu le tournoi avec une défaite face aux États-Unis (médaillés d’or lors des trois derniers Jeux olympiques et lors des quatre derniers Championnats du monde), ainsi qu’une victoire excitante contre la Grèce (7e en 2022).

« Je pense que nous avons bien débuté et bien terminé le tournoi », a déclaré l’entraîneur en chef de l’équipe nationale féminine de Water-Polo Canada (WPC), David Paradelo. « Nous avons eu ce passage au milieu où nous avons joué contre deux équipes incroyables, celles des Pays-Bas et des États-Unis, qui, je pense, sont les deux meilleures équipes du tournoi. Ça nous a poussé à réfléchir pour la suite. Nous avons joué de bons matchs contre la Hongrie et la Grèce et c’est bien de terminer avec une victoire et de voir que nous pouvons bien performer contre certaines des meilleures équipes du tournoi. Mais nous devons nous améliorer encore davantage. »

« Il y a définitivement eu des hauts et des bas », a analysé la capitaine de l’équipe Emma Wright qui a également été nommée Joueuse du match contre la Grèce. « Nous avons eu quelques bons matchs : évidemment la victoire contre la Grèce et un match serré contre la Hongrie. Les rencontres contre les États-Unis et les Pays-Bas nous ont démontré que nous avons beaucoup de points à améliorer, ce que nous nous concentrerons toutes à faire maintenant. »

« Nous sommes très heureux du fait que notre équipe féminine canadienne a réintégré le groupe du top sept à ces Championnats du monde », a déclaré le directeur de la haute performance de WPC, Olivier Pineau. « Alors que nous avons eu à faire face à des défaites difficiles, notre équipe féminine a une fois de plus démontré qu’elle peut rivaliser avec plusieurs autres des meilleures équipes au monde, et qu’elle est de niveau pour concourir aux Jeux olympiques de Paris 2024. »

« Tout comme du côté masculin, nous sommes également très encouragés de voir de jeunes joueuses faire leur marque pour compléter le travail de celles plus expérimentées. Après quelques semaines de repos bien mérité, nous amorcerons bientôt les prochaines phases de notre centralisation, et nous ferons d’autres ajustements afin de nous assurer que nous puissions reproduire d’une manière constante le niveau d’excellence dont nous nous sommes montrés capables et ce, à différents moments au cours de ce tournoi. »

Route vers Paris 2024
Les Championnats de World Aquatics 2023 étaient la première opportunité pour tous les pays de décrocher une place parmi les 10 équipes pour le tournoi féminin aux Jeux olympiques de Paris 2024.

Aux Championnats de World Aquatics 2023, les Pays-Bas et l’Espagne se sont qualifiés pour Paris 2024 en atteignant la finale à Fukuoka.

La prochaine opportunité de qualification pour l’équipe canadienne sera de remporter l’or aux Jeux panaméricains de Santiago 2023 qui auront lieu cet automne, un tournoi où leur opposition principale viendra probablement de l’équipe américaine. À Fukuoka, le Canada s’est incliné 16-4 contre les Américaines.

« Nous avons subi une lourde défaite contre les États-Unis, une équipe que je considère comme l’une des deux meilleures au monde », a dit Paradelo. « Nous retrousserons nos manches et retournerons à notre centralisation à la fin du mois d’août. Il y a beaucoup de points à travailler et devrons arriver aux Jeux panaméricains dans une meilleure condition que nous le sommes présentement. Nous aurons plus de temps pour nous préparer et cela fera une grosse différence pour nous. »

« Il y aura beaucoup de pression », a ajouté Wright. « Nous travaillerons aussi fort que nous le pourrons. Nous visons toutes à nous qualifier. Nous garderons ceci dans notre esprit et nous nous assurerons de tout faire ce qui est en notre pouvoir afin d’obtenir cette place. »

La dernière opportunité pour l’équipe nationale féminine canadienne de se qualifier pour Paris 2024 sera de terminer parmi les deux premières équipes parmi celles n’étant pas déjà qualifiées pour les Jeux olympiques lors des Championnats de World Aquatics 2024 à Doha, au Qatar, du 2 au 18 février. En terminant parmi les trois premières équipes aux Jeux panaméricains de Santiago 2023, le Canada devrait se qualifier pour Doha.

Équipe nationale féminine de Water-Polo Canada pour les Championnats de World Aquatics 2023
BAKOC, Verica (Toronto, ON)
BROWNE, Serena (Pointe-Claire, QC)
CARROLL, Floranne (Montréal, QC)
CREVIER, Axelle (Montréal, QC)
GAUDREAULT, Jessica (Ottawa, ON)
GUÈVREMONT, Daphné (Montréal, QC)
JAFFE, Rachael (Toronto, ON)
LA ROCHE, Shae (Winnipeg, MB)
LEMAY-LAVOIE, Elyse (Montréal, QC)
MCDOWELL, Blaire (Fernie, C.-B.)
McKELVEY, Hayley (North Delta, C.-B.)
MIMIDES, Maria Eleni (Marilia) (Glyfada, GRE, & Toronto)
PAUL, Kindred (Spruce Grove, AB)
VULPISI, Clara (Montréal, QC)
WRIGHT, Emma (Whitby, ON)

Personnel de soutien
Entraîneur en chef : David Paradelo
Assistants à l’entraîneur : Cora Campbell & Stefano Posterivo
Massothérapeute : Manon Prieur
Physiothérapeute : Brian Li
Entraîneur de musculation et de conditionnement physique (pour les camps d’entraînement) : Nicolas Bourrel
Entraîneur au vidéo : Ethan D’Souza
Scientifique du sport (au Japon) : Lily Dong
Gestionnaire de l’équipe : Mitch Kaufman
Directeur de la haute performance : Olivier Pineau

Des informations supplémentaires au sujet des athlètes féminines sont disponibles sur le site Internet de Water-Polo Canada au https://fr.waterpolo.ca/content/quipe-nationale-senior-fminine.

- 30 -

Information:
communications@waterpolo.ca

RAMP Registration

Join thousands of association partners using RAMP Registration Solutions.

More Information

RAMP Official Assigning

#1 with Officials...for very good reasons.

More Information

RAMP Websites

Manage your identity from the palm of your hand to the top of your desk.

More Information

RAMP Team App

Keep your coaches, parents, athletes, and fans connected, seamlessly.

More Information